Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ANNONCES

LES DANGERS DU KITE SUR LE RHONE

Photo de la  semaine 

Rappelez-vous !!

http://img.over-blog.com/500x334/0/58/24/59/session-2007/neige-rhone/neige-rhone-2012--6-.jpg
 Rider : Aucun
Photo : Noëlli

Spot : Avignon fév.12

 (cliquez sur la photo pour l'agrandir - autres photos de cette session)

Kitesurfers attention !

Un autre accident de kite évité de justesse sur le Rhône … 

NEW Kite - Conseils d’un compétiteur

 

Et pour tous, lire ceci.

 

METEO

Mistral glacial en début d'année 2013 !


(plus d'info)

 

SONDAGES
sondage n°1 : Allez répondre à ces petites questions, ça prend 1 min pour les plus lents !
sondage n°2 : Sur quels spots naviguez-vous ?
sondage n°3 : Quelle est votre température extérieure limite pour naviguer sur le Rhône ?

Recherche

Envoyez ...

c’est publié !

Vous voulez publier un article, une info, un compte rendu de session, des photos, … dont le sujet est le Rhône, pas de problème, contacter moi 
(détail ici)!
Idem pour une petite annonce (détail ici).

Les anciens sont également invités à nous présenter leurs archives d'époque (détail
ici) !

Archives

Suivez la Météo et le courant

9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 22:59

Un des buts de ce blog est certes de faire découvrir le Rhône, mais vous l’avez remarqué j’essaie de parler des contraintes dues à la particularité de la navigation sur un fleuve, dont le courant et les bateaux !

J’ai déjà vu des personnes dont le niveau ne permettaient pas de partir en waterstart et galérer pour relever la voile au tire-veille … et donc dériver même lorsque le débit était faible (car il y a toujours du courant) !

J’ai déjà vu des personnes, par manque d’attention ne pas voir l’arrivée des bateaux, ça passe généralement mais de justesse et parfois elles doivent manœuvrer en catastrophe pour éviter la collision  … mais parfois (heureusement très rarement) ça ne passe pas !!!
On est trop souvent concentré sur ce qu’on fait, le nez dans le guidon et on oublie de jeter un œil au-delà de son nez de planche !

Alors voici un rappel que je pense complet.
Je ne me présente pas en donneur de leçon, je ne veux pas effrayer, c'est du bon sens facile à comprendre et à appliquer. Et elles ne répondent qu’à une seule logique : nous sommes seulement tolérés par la CNR. La raison est simple : nous ne naviguons pas dans l’axe du fleuve.
Un accident grave et tout est remis en question pour nous tous. Cela a failli être le cas dans le passé … et c’est le cas pour nos amis allemands sur le Rhin !!!!

Si vous avez des compléments, surtout vous les anciens, n’hésitez pas !
Et merci à ceux que j’ai sollicités pour leur participation à la rédaction de cet article.

Je mettrai ces lignes en bas de page du blog … comme ça pas d'excuse "j'ai pas vu l'article !!"

Avertissement !


La navigation sur le Rhône est particulière et nécessite de respecter certaines règles différentes que celles utilisées sur des spots plus classiques.

Avant de se lancer dans la navigation sur le Rhône, le windsurfeur ou le kiteur doit :

- avoir le niveau minimum requis : le rider doit être expérimenté, maîtriser le waterstart, être autonome,

- être capable, en cas de casse proche de la berge opposée de celle de départ, de revenir seul à la nage (jusqu’à 500 m de natation avec la houle, le vent : 10/15 min en piscine … 30 sur le Rhône),

- s’assurer que le courant est cohérent avec son niveau : le rider doit prendre connaissance des débits donnés par la CNR avant de partir et une fois sur le spot doit réaliser un examen visuel du plan d’eau avant de se jeter à l’eau. De même pendant la navigation, il doit être vigilant à l’évolution du courant (le débit peut varier fortement et rapidement en quelques heures les jours de pluie par ex),

- s’assurer que la force du vent est cohérent avec son niveau, ses capacités,

- surveiller très régulièrement l’arrivée de bateaux pour leur laisser la priorité et se tenir à bonne distance d’eux (ils travaillent pendant que nous jouons !!). Il faut absolument ne pas naviguer à une distance trop courte devant eux, surtout ceux situés à votre vent (positionné du côté d'où vient le vent), vous serez dans ce cas dans une zone déventée … au risque de ne pas pouvoir passer !

- être vigilant à l’évolution du vent : si le vent peut se lever rapidement, il peut aussi brusquement soit tomber, soit changer d’angle et ne plus être dans l’axe du fleuve, dans ces deux cas la dérive est rapide.

- avoir vérifié l’état de son matériel (bout, PDM, …) pour éviter les risques de casse pouvant avoir de graves conséquences sur le fleuve,

- ne pas naviguer trop proche des barrages.

- faire attention aux priorités entre riders pour éviter des collisions en plein milieu du fleuve !

- ne pas naviguer seul par gros baston et fort courant.

Pour les nouveaux pratiquants du Rhône :

- ne pas naviguer seul quelques soient les conditions,
- s’enquérir des conditions auprès des locaux habitués du fleuve (les locaux restent sur la berge, je ne navigue pas !),
- utiliser les spots habituellement fréquentés.

En cas de problème, la solidarité entre riders du Rhône peut vous aider certes, mais comme on ne voit pas forcément quelqu’un en détresse, vous devez être capable de gérer l’incident seul.
Lors d’une dérive importante, sur la plupart des spots, il est possible de remonter à pied le long de la berge. Dans ce cas, il est fortement conseillé d’avoir des chaussons pour éviter toute blessure avec des objets coupants.

Sachez que le kite reste une pratique dangereuse, encore plus sur le Rhône : la digue et les bateaux sont de véritables dangers. Il faut maîtriser la navigation par vent instable et violent sur un spot sécurisé.

Voià ce qui arrive quand on ne respecte pas les règles :Kitesurfers attention !

Les spots  de kite sont plus limités qu'en windsurf : on ne se met pas à l'eau n'importe où ! Se renseigner donc auprès des locaux est encore plus important pour le kite.


Les informations contenues dans ce blog ne sont pas contractuelles. Les riders navigant sur le Rhône sont seuls responsables de leur acte … mais engagent la pratique de tous.
A chacun de nous, il incombe de veiller au respect de ces règles et également de les faire appliquer aux nouveaux arrivants.
Merci !

Bon j'aurais pu ajouter :attention aux canadaires ...


mais là je risque de vous faire fuire !!! C'est rare, heureusement, et on les entend arriver ...

Bon ride ... au prochain coup de baston qui se fait attendre !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

yvon baston 15/10/2008 23:43

c'est comme partout mon cher laurent,soit tu as les ignorants ou bien les imbéciles ! bien sur que la voile transpire l'esprit de liberté ,mais bon tu sais maintenant,je deviens fataliste ! toutes les semaines en bretagne nous avons des morts de types de 60 berges qui partent à la pêche et qui se noient,soit en tombant de leur annexe,ou bien une déferlante sur un haut fond à fait chavirer leur bateau,etc...la mer n'est pas un bac à sable! et le gilet de sauvetage,la combi,etc ...et tu peus rabacher en vain !

Laurent 14/10/2008 19:48






Très juste
J’avais abordé ce point ds
Règles de priorité






le windsurf est synonyme de liberté donc on oublit parfois ce point ...
 
Mais faisant aussi du dériveur avec madame, j'ai vu des voileux ne pas trop respecter ces règles !!

yvon baston 11/10/2008 08:37

et surtout n'oubliez pas la fameuse règle du "tribord amure" n'oubliez Mesdames et Messieurs que vous êtes certainement sans le vouloir pour certains dans le monde heureux de la voile et certaines règles s'imposent,restes à vous toutes et tous à potasser !@+baston