Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ANNONCES

LES DANGERS DU KITE SUR LE RHONE

Photo de la  semaine 

Rappelez-vous !!

http://img.over-blog.com/500x334/0/58/24/59/session-2007/neige-rhone/neige-rhone-2012--6-.jpg
 Rider : Aucun
Photo : Noëlli

Spot : Avignon fév.12

 (cliquez sur la photo pour l'agrandir - autres photos de cette session)

Kitesurfers attention !

Un autre accident de kite évité de justesse sur le Rhône … 

NEW Kite - Conseils d’un compétiteur

 

Et pour tous, lire ceci.

 

METEO

Mistral glacial en début d'année 2013 !


(plus d'info)

 

SONDAGES
sondage n°1 : Allez répondre à ces petites questions, ça prend 1 min pour les plus lents !
sondage n°2 : Sur quels spots naviguez-vous ?
sondage n°3 : Quelle est votre température extérieure limite pour naviguer sur le Rhône ?

Recherche

Envoyez ...

c’est publié !

Vous voulez publier un article, une info, un compte rendu de session, des photos, … dont le sujet est le Rhône, pas de problème, contacter moi 
(détail ici)!
Idem pour une petite annonce (détail ici).

Les anciens sont également invités à nous présenter leurs archives d'époque (détail
ici) !

Archives

Suivez la Météo et le courant

7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 22:48

Voici malheureusement une mauvaise nouvelle que nous rapporte Pierre-Alex de St Alban : un accident de kite sur le Rhône.

 

"Le 14 juillet nous a offert une très belle session (30 nœuds de sud ) à St Alban !
Mais cette journée c’est très mal terminée !
Un kitesurfer d’Annecy a, à mon avis, très largement surestimé son niveau. Il voulait s’essayer sur le Rhône en n’écoutant que d’une oreille les mises en gardes et les recommandations des locaux !

Bien mal lui en a pris… Il a pensé, à tord que le Rhône ne présenterait aucun danger pour un kitsurfer de sa « trempe » !!
La sanction ne se fit pas attendre et fut des plus sévère !


Arraché de l’eau à la première claque , il termina sa course folle dans les rochers.
Après que les locaux (dont moi) lui aient porté secours, il fallu vite se rendre à l’évidence que l’intervention des pompiers était des plus urgentes ! Le premier bilan était alarmant : Multiples plaies un peu partout sur le corps (parce que bien sûr quand on est  « un champion », on navigue en short sans casque ni gilet !) dont 2 à l’os sous le genou gauche, une fracture ( en fait ils y en avaient 3 !) très évidente à l’avant bras gauche, une fracture du cocxis , un talon gauche explosé sous la malléole et une grosse suspicion de fracture du fémur droit !!!

Nous avons donc déclanché les secours et préparé le terrain pour leur faciliter l’accès, élaguer quelques branches, déplacé quelques rochers…etc. L’intervention fût rapide mais nécessitât tout de même l’appui du secours médical en plus des pompiers et il fut transporté sur l’hôpital de Vienne. Tout ça est arrivé par un manque de respect vis-à-vis des locaux, du spot, et des conditions.
Le kite sur le Rhône est pratiqué dans sa quasi-totalité par des ex windsurfers connaissant parfaitement les risques liés à ce fleuve. Que ce soit la bande à Pépé sur Lyon, la bande à Steph à St Alban ou la bande à Mickael à Montélimar, ils ont tous une énorme expérience de ces conditions si particulières, et pour en avoir discuté avec certains, ils arrivent encore à se retrouver dans des trucs « un peu limites » !
 

Des accidents comme celui-ci pourraient amener les autorités à fermer l’accès à nos spots, ne l‘oubliez pas !
Le Rhône est un formidable terrain de jeu pour nous tous, windsurfers ou kitsurfers, mais sa pratique exige quelques règles à respecter :
- Ne pas surestimer son niveau
- Ecouter les locaux
- Ne pas naviguer sans protections
- Toujours se donner une marge de sécurité
- Faire attention au trafic (péniches et autres embarcations)
- Et la plus importante, naviguer intelligemment !

Merci à tous."

 

Je n'ai pas grand chose à rajouter aux recommandations de Pierre-Alex, mais je rappelle toutefois celles de Christian sur le blog :

Interview d'un kiteur du Rhône !

Et l'Avertissement  général qui vaut pour les windsufeurs aussi !

Et je rappelle que Funboard Rhône aime les kiters respecteux de notre terrain de jeu : Le blog intègre le kite !!

 

En tout cas, cette mésaventure me rappelle celle vécu, heureusement sans gravité, à Port-Leucate dernièrement : des kiters venus naviguer dans une zone leur étant interdite (Ecole de voile FFV) : dangeureuse pour eux (blocs de pierres, habitations au bord de l'eau, spot pas très vaste) et pour les autres (stagiaires de l'Ecole de voile, débutants, windsufeurs, personnes dans les habitations ou sur la plage).

Alors que ce n'est pas la place qu'il manque pour eux dans le coin ...

Ce jour-là un jeune windsurfer faillit être décapité par les lignes ... le père était pas très content !

La dernière fois où on en a vu ici, il y a eu un accident : il a atterri dans les habitations !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

benoit 19/08/2010 19:47



Slt Laurent,


je navigue sur Roquemaure, j'habite à 5 mns, au niveau de la mise à l'eau qui est un peu technique en kite car glissante dans l'eau j'en avertis tout le monde et aussi j'en dissuades ceux qui
n'ont pas un certain niveau donc du coup ça freine !


Tu dois surement connaître aussi antoine salvetti et richard rocher, antoine me fais un peu peur d'ailleur en kite...


envois moi un mail si tu veux rentrer en contact.  postmaster@jbkitesurf.com



Laurent 18/08/2010 22:36



Bonjour à toi Benoit,
Nous sommes voisin.



C’est bien d’avoir un avis d’un autre kiter local du Rhône. Et l’exp de Christian doit faire réfléchir certains.
Car comme dit Philippe : l’été pousse sûrement certains à tester le fleuve, c’est vrai que c’est la bonne époque : pas trop de courant, l’eau est chaude. Mais il ne faut pas oublier
certaines règles (de bon sens) et le danger que représentent la digue et les péniches.



Sinon c’est vrai que Véro, on ne la voit plus trop sur une planche depuis qqs temps !
Où navigues-tu en kite sur le Rhône ?


 


Bon Vent



Benoit jouffret 09/08/2010 21:44



Bonjour,


je suis un kiteux près d'Avignon, président du club du coin et je navigue régulièrement sur le Rhône. Tout dabord je souhaite un bon rétablissement au blessé qui j'espère n'aura pas de séquelles,
ensuite je suis tout à fait d'accord sur les avertissements. Naviguer sur le Rhône et plus particulièrement en kite est plus dangereux et demande de prendre des mesures particulières et
appropriées. Au sein de notre club je n'encourage pas de naviguer sur le rhône et pour ceux qui n'ont pas un certain niveaux je le dit clairement que c'est rédibitoire pour eux.


1 pour la mise à l'eau et la sortie qui n'est pas comme à la plage !


2 pour le courrant


3 pour laisser libre la circulation des bateaux en approche


4 pour les claques plus fortes à gérer par vent soutenu


5 pour les marges de sécurité plus restreintes


Véro une membre du club et ancienne plachiste nous a mis un lien de ce blog dans notre forum.


Plaisirs et bon ride à tous, Benoit.



christian 08/08/2010 19:20



C'est pour cette raison que je ne communique plus sur les sessions. Ceci afin de ne pas encourager la venue sur nos spots qui restent dangereux et attirer de nouveaux candidats à
l'accident.


Samedi à Cruas, 25-30 noeuds moyens, un parisien et son collègue  ( plus aguerri ) en vacances à Lamastre se met à l'eau en 9 m apres 2 ans d'arret suite
à une évacuation  hélico à Beauduc !!!!


Que faire, je l'attache à un arbre ? Je surveille et il coupe la route à une énorme péniche : je l'avais pas vu; mais elle ressemblait à un porte avions !!!!


Puis le matos pas trop vérifié, une poulie casse,  l'aile part en kiteloop. Pas le reflexe de larguer, j'ai récuperé son flotteur au milieu du fleuve, il a terminé sa course
juste au dessus du départ planches, avec une grosse frayeur à la clé.


Alors planchistes et kiteurs responsables, faisons la police pas par localisme mais pour éviter des drames et préserver nos lieux de pratiques


Christian



Philippe C 08/08/2010 11:04



Je pense que l'été les gens sont moins prudents, ils se disent qu'ils peuvent se permettre une galère, ils n'auront pas froid.


Le 18/07, à Phénix, alors que je sortais de l'eau plutôt surtoilé en 4.7, un gars s'y est mis avec la même surface et n'a même pas réussi à faire l'aller-retour. Il a fini en dérivant et a
rejoint la rive quelques centaines de mètres en aval. Heureusement, il n'y avait pas de péniches. Il n'avait pas navigué depuis plusieurs années.